Prime chauffage « coup de pouce thermostat avec régulation performante » : quels sont les critères d’éligibilité et comment l’obtenir ?

Les factures de chauffage peuvent représenter une part importante du budget des foyers. S’il est possible d’obtenir des aides pour changer son chauffage, ce n’est pas toujours nécessaire. Selon l’Ademe, installer un thermostat d’ambiance, également appelé thermostat avec régulation performante, permettrait de diminuer sa consommation d’énergie entre 5 % et 15 %, et par conséquent, sa facture de chauffage ! Seul hic : le prix de cet appareil et de sa pose par un professionnel peut freiner bon nombre de Français. C’est pourquoi la prime « Coup de pouce thermostat » a été créée !

D’un montant de 150 €, la prime thermostat est réservée aux propriétaires occupants, sans condition de revenus. En revanche, il faut pouvoir justifier d’un système de chauffage individuel de plus de 2 ans. Les critères d’éligibilité sont donc plutôt souples.

Côté démarches, tout dépend de l’entreprise signataire choisie. Après avoir signé un devis et fait réaliser les travaux par un professionnel, il suffit généralement d’envoyer la facture pour percevoir la prime.

Pour en savoir plus sur le coup de pouce thermostat, sur ses conditions d’attribution et sur les formalités pour le recevoir, poursuivez simplement votre lecture.


Coup de pouce thermostat : qu’est-ce que c’est ?

La prime « coup de pouce thermostat avec régulation performante » fait partie des primes dites CEE (Certificats d’Économie d’Énergie). Elle est versée lors de l’installation d’un thermostat programmable sur un système de chauffage individuel.

L’objectif de ce dispositif est simple : aider les Français à maîtriser et réduire leur consommation de chauffage sans pour autant faire l’impasse sur leur confort.

Zoom sur le thermostat avec régulation performante

Également appelé système de régulation par programmation d’intermittence, le thermostat avec régulation performante ou thermostat d’ambiance permet au consommateur de définir avec précision la température souhaitée dans chaque pièce de l’habitation.

Il est même possible de déterminer des hausses ou des baisses du chauffage suivant des jours ou des plages horaires (par exemple : diminuer la température du salon à 16 °C à partir de 23 h pour toute la nuit) ou de le réguler à distance depuis une application sur son téléphone portable.

Ce système intelligent offre ainsi de multiples avantages comme :

  • Diminuer considérablement la facture de chauffage puisque la consommation d’énergie est maîtrisée.
  • Profiter d’une température agréable au bon moment et au bon endroit.
  • Prolonger la durée de vie de l’équipement de chauffage grâce à une utilisation plus souple et plus adaptée.
  • Protéger la planète en réduisant l’empreinte environnementale.

Les prix de cet appareil varient fortement suivant leurs performances et leurs technologies. Comptez entre 120 € et 700 €, installation incluse.

D’un montant de 150 €, le coup de pouce thermostat est financé sur le même principe que les autres primes CEE : grâce aux entreprises signataires d’une charte. Généralement, il s’agit des fournisseurs et vendeurs d’énergie. Retrouvez la liste des sociétés en question ici.

Bon à savoir : ne traînez pas trop ! En effet, cette aide n’est disponible que jusqu’au 31 décembre 2021.

La prime « coup de pouce thermostat » n’est pas cumulable avec d’autres primes CEE comme la prime énergie. En revanche, vous pouvez profiter de certains dispositifs comme les aides de l’Anah (notamment “MaPrimeRénov” remplaçant le CITE depuis 2021).

 

Aide pour l’installation d’un thermostat : quelles sont les conditions d’attribution ?

Pour recevoir ce coup de pouce thermostat de 150 €, il faut respecter certains critères d’éligibilité :

  • Être propriétaire occupant de votre logement
  • Posséder une habitation équipée d’un système de chauffage individuel (chaudière, pompe à chaleur, radiateur électrique, etc.) de plus de 2 ans

Aucune condition de ressources n’est exigée.

Les organismes d’habitations à loyers modérés, ainsi que les gestionnaires de logement, peuvent également profiter de ce dispositif.


Prime CEE thermostat avec régulation performante : comment recevoir les 150 € ?

Les démarches pour percevoir la prime thermostat peuvent varier selon la société signataire choisie, mais généralement, voici la marche à suivre :

1. Sélectionnez une entreprise signataire de la charte Coup de pouce thermostat avec régulation performante parmi la liste. Vous retrouverez notamment les mastodontes de l’énergie comme Engie, Total Direct Énergie, Esso et Butagaz.

2. Acceptez l’offre du signataire. Il suffit souvent de s’inscrire sur une page dédiée sur le site web du prestataire.

3. Faites établir un devis par un des professionnels RGE recommandés par le service FAIRE. Vérifiez attentivement les points suivants :

  • S’il s’agit d’un système de chauffage avec boucle d’eau chaude, votre future installation doit prévoir une régulation de température de classes VI, VII ou VII.
  • S’il s’agit d’un système de chauffage sans boucle d’eau chaude, votre future installation doit prévoir une régulation automatique de la température par pièce (ou par zone de chauffage si cela est justifié).

Les classes sont définies ainsi :

  • La classe VI correspond à la régulation sur température extérieure et sonde d’ambiance, grâce à des émetteurs de chaleur modulants.
  • La classe VII correspond à la régulation sur température extérieure et sonde d’ambiance grâce à des émetteurs de chaleur type ON/OFF.
  • La classe VIII correspond à la régulation multizone par sondes température grâce à des émetteurs de chaleur modulant.

4. Faites réaliser les travaux.

5. Envoyez la facture au signataire selon les modalités indiquées (par courrier ou via un espace en ligne). Attention celle-ci doit obligatoirement mentionner les éléments suivants :

  • Mise en place d’un programmateur par intermittence au sens de la norme de l’Afnor EN 12098-5
  • Classe de régulation de température de l’équipement ou intégration d’une régulation automatique par pièce ou zone de chauffage, selon la nature du système de chauffage

6. Recevez votre prime de 150 €. Elle peut être :

  • Soit versée par virement bancaire
  • Soit envoyée par chèque
  • Soit déduite de votre facture
  • Soit offerte sous forme de bons d’achat pour des produits de consommation courante

Bon à savoir : Un doute, une question ? N’hésitez pas à vous rapprocher d’un conseiller FAIRE au 0808 800 700 (prix d’un appel local). Ce conseiller spécialisé en rénovation énergétique pourra vous accompagner dans vos démarches ! Le site Faire.gouv.fr est également une mine d’informations.




Crédit photo : © StockUnlimited

Laisser une réponse

À quelles aides sociales avez-vous droit ? Simulation gratuite
Posez votre question