Aide pour les familles qui accueillent des Ukrainiens : quelles conditions ? Quel montant ? Comment en bénéficier ?

Depuis le 24 février 2022, la guerre russo-ukrainienne fait rage et plusieurs millions de personnes ont fui leur pays pour y échapper. Plus de 100.000 réfugiés ukrainiens sont désormais sur le territoire français et parmi eux, une certaine proportion est accueillie dans des hébergements citoyens spontanés.

Pour valoriser cette solidarité et soutenir financièrement les familles d’accueil, le gouvernement a mis sur pied un nouveau dispositif. Une aide de 450 € par mois pendant 90 jours, puis de 150 € par mois sera ainsi distribuée aux ménages. Certaines conditions d’éligibilité devront bien évidemment être remplies pour la percevoir.

Les démarches sont entièrement dématérialisées et passent exclusivement par la plateforme dédiée. Des documents justificatifs sont à fournir.

Pour tout savoir de l’aide pour les familles qui accueillent des réfugiés ukrainiens, sur les conditions d’éligibilité, ainsi que sur les démarches à réaliser en ligne, poursuivez simplement la lecture de cet article.

Guerre en Ukraine : des réfugiés ukrainiens sur le territoire français

Selon l’Office français de l’immigration et de l’intégration (Ofii), plus de 100.000 personnes ont trouvé refuge en France depuis le début de la guerre en Ukraine en février 2022.

Sur ces dizaines de milliers de réfugiés, le préfet chargé de l’accueil des déplacés estime que près de 11 % vivent dans des hébergements dits « citoyens spontanés », c’est-à-dire des hébergements proposés volontairement par des particuliers.

Malgré la crise économique et énergétique que traverse la France, de nombreux ménages ont choisi la solidarité en offrant leur toit aux populations déplacées (souvent des femmes et des enfants). C’est pour leur apporter un soutien financier que le ministre délégué à la Ville et au Logement a annoncé le versement d’une aide par mois.

 

Aide pour les familles qui accueillent des Ukrainiens : les conditions

Une ou plusieurs personnes en plus dans le foyer et ce sont toutes les dépenses quotidiennes qui augmentent (eau, électricité, courses, etc.). C’est pour soutenir les familles d’accueil des réfugiés ukrainiens qu’une aide mensuelle a été mise en place à compter de la fin de l’année 2022.

Selon le gouvernement, entre 5.000 et 12.000 ménages devraient en profiter. Pour espérer en faire partie, il faut malgré tout respecter certains critères d’éligibilité.

 

Du côté des familles d’accueil

Pour recevoir l’aide de 150 € par mois, les familles doivent :

  • avoir accueilli un ou des réfugiés ukrainiens pendant une période supérieure à 3 mois (90 jours) à partir du 1eravril jusqu’au 31 décembre 2022 ;
  • avoir signé une convention avec l’État et une association*.

* Dans la très grande majorité des cas, les familles d’accueil sont passées par le site officiel ParrainageRefugies – Pour l’Ukraine. Mais pour ce dernier point, il est toutefois possible de demander une certification à la collectivité de rattachement de leur logement. Cette démarche est réalisable via le portail internet dédié.

 

Du côté des réfugiés

Les personnes qui hébergent des réfugiés ukrainiens doivent également s’assurer que ces derniers sont bénéficiaires de la protection temporaire.

Zoom sur la protection temporaire

Accordé par l’Union européenne, ce statut est attribué aux personnes résidant en Ukraine de façon permanente et ayant quitté le pays pour échapper à la guerre à partir du 24 février 2022. Sa durée est fixée à 1 an, mais suivant l’évolution du conflit, il est tout à fait possible qu’elle soit prolongée.

Grâce à la protection temporaire, les réfugiés bénéficient automatiquement de :

  • un permis de séjour ;
  • la possibilité de travailler de manière légale ;
  • la possibilité de louer un logement ;
  • l’assistance médicale ;
  • l’accès à l’éducation pour les enfants.

 

Montant de l’aide pour accueillir des Ukrainiens et versement

Le montant de l’aide versée aux familles d’accueil varie selon la durée de l’hébergement des réfugiés Ukrainiens. Ainsi, il est possible de percevoir :

  • 450 euros par mois pendant les 3 premiers mois d’accueil (90 jours)
  • Puis 5 euros par jour à partir du 90ème jour d’accueil

La demande se fait à l’issue de l’hébergement. Cela permettra de déclencher le paiement en une seule fois. Ainsi, une famille qui accueille un Ukrainien durant 5 mois percevra une aide de 750 euros (450 euros les 3 premiers mois + 150 euros par mois pour les 2 mois suivants).

 

Les démarches à réaliser pour les familles d’accueil

Si vous et les personnes que vous hébergez remplissez les conditions d’éligibilité, vous pouvez faire une demande pour recevoir l’aide. Elle doit se faire à l’issue de l’hébergement. Cependant si vous continuez à accueillir au-delà du 31 décembre, vous pouvez déposer votre demande à compter du 1er janvier 2023.

Les démarches sont réalisables en ligne depuis une plateforme spécifique. Elle est accessible à cette adresse : https://www.asp-public.fr/aides/mesure-exceptionnelle-de-soutien-aux-hebergeurs-citoyens

Les dossiers de demande de soutien au titre de l’accueil des réfugiés ukrainiens en 2022 devront être déposés avant le 30 avril 2023 avec les documents suivants :

  • Pièce d’identité
  • Justificatif de domicile
  • Attestation d’hébergement
  • Copie de l’autorisation de séjours des personnes accueillies

Les versements seront effectués après vérification de votre dossier et des conditions d’éligibilité avant la fin de l’année 2022 conformément au calendrier annoncé par la Première ministre, Élisabeth Borne.

Bon à savoir : cette aide exceptionnelle et inédite pour l’accueil et l’hébergement citoyen de personnes exilées est réclamée depuis longtemps par les associations qui sauvent et accompagnent les personnes déplacées. Si elle fonctionne bien, c’est toute une réflexion autour de l’hébergement citoyen et des dispositifs de soutien qui sera réalisée.

le forum
Une question à poser ? Un problème à soulever ? Toute une communauté à votre écoute ...

Crédit photo : © yanadjan / Adobe

Laisser une réponse

À quelles aides sociales avez-vous droit ? Simulation gratuite
Posez votre question