Frais de santé : comment payer moins cher et réduire ses dépenses ? Nos conseils pour diminuer les frais médicaux

santé moins cherLes dépenses liées à la santé peuvent représenter un budget important pour les foyers. C’est pourquoi il est primordial de savoir comment limiter les frais pour pouvoir se soigner convenablement malgré tout.

Tout d’abord, si vous souhaitez alléger votre budget santé, il est indispensable de bien choisir le praticien que vous allez consulter. En effet, les tarifs des consultations ne sont pas les mêmes selon les secteurs ou les centres de soins (en savoir plus). Pour connaître les informations utiles sur un professionnel de santé, vous pouvez consulter l’annuaire de l’Assurance maladie (voir comment ça marche).

Par ailleurs, il existe plusieurs bonnes pratiques à mettre en place pour limiter ses dépenses de santé, qu’il s’agisse de celles liées à vos consultations médicales ou de vos habitudes concernant vos achats de médicaments. Découvrez toutes nos conseils pour payer moins.

Pour connaître les bonnes pratiques et les astuces pour réduire vos frais de santé, parcourez la suite de cet article.






Santé moins chère : comment bien choisir son praticien ?

Le choix du médecin que vous allez consulter est très important, quelle que soit sa spécialité. Les tarifs des consultations peuvent en effet être très différents d’un praticien à l’autre.

 

Tarifs praticiens : comprendre le fonctionnement pour un meilleur remboursement des frais de santé

Vous serez peut-être étonné de constater que les tarifs diffèrent de manière importante d’un médecin à l’autre. Ceci s’explique avant tout par le secteur dans lequel pratique le professionnel de santé.

En effet, un praticien de secteur 1 propose des tarifs conventionnés qui sont fixés par la Sécurité sociale, avec pas ou peu de dépassements d’honoraires.

A contrario, un professionnel de secteur 2 peut fixer librement ses honoraires.

Ce fonctionnement s’applique aussi bien pour les médecins généralistes que pour les spécialistes. Il faut noter toutefois que la majeure partie des généralistes exerce dans le secteur 1. Vous devez donc être particulièrement vigilant quand il s’agit de consulter un spécialiste (environ 1 spécialiste sur 2 est en secteur 2).

En résumé, vous devez retenir que plus vous consultez des praticiens de secteur 1, mieux vous êtes remboursé par la Sécurité sociale et votre complémentaire santé. 

Pour mieux comprendre les remboursements des consultations chez un médecin généraliste, consultez notre article dédié.

Après avoir prêté attention au secteur de conventionnement de votre praticien, vous pouvez aussi vérifier si celui-ci adhère à l’OPTAM (Option Pratique Tarifaire Maîtrisée). Si tel est le cas, cela permettra un plafonnement des dépassements d’honoraires (en savoir plus).

Enfin, veillez à vérifier si votre médecin exerce dans le cadre d’une activité libérale. En effet, même si vous consultez votre spécialiste dans un hôpital public, celui-ci peut très bien exercer à son compte et n’est donc pas tenu de consulter au tarif de convention. Votre reste à charge peut alors être beaucoup plus élevé.

Pour être sûr de faire le bon choix de praticien et limiter vos frais de consultations, consultez l’annuaire gratuit mis à disposition par l’Assurance maladie.

 

Annuaire Ameli : trouvez le médecin qui vous correspond

L’annuaire gratuit en ligne mis à disposition par la CPAM permet de trouver les informations utiles sur tout type de professionnels de santé :

  • Médecins généralistes
  • Dentistes
  • Infirmières
  • Ambulanciers
  • Kinésithérapeutes
  • Praticiens en médecines douces
  • Laboratoires d’analyses médicales

Une fois sur le site annuairesante.ameli.fr, vous n’avez qu’à faire votre recherche en complétant au moins une des informations suivantes :

  • Nom du médecin
  • Profession
  • Acte recherché (une liste est proposée)

Mentionnez ensuite l’adresse près de laquelle vous recherchez le professionnel de santé ou simplement la ville, puis cliquez sur « Recherchez » :

frais medicaux

Vous obtenez toutes les informations utiles pour évaluer le montant qui restera à votre charge, à savoir :

  • Les coordonnées du praticien
  • Les lieux dans lesquels il exerce
  • Les honoraires du praticien
  • Son conventionnement et son secteur
  • L’utilisation possible ou non de la carte vitale

Dans certains cas, vous obtiendrez même des exemples de tarifs pratiqués par le praticien avec la somme remboursée par l’Assurance maladie.


Dépenses de santé : où aller pour payer moins cher ?

S’il est important de bien choisir son praticien, il est aussi très utile de savoir où aller pour se faire soigner sans trop dépenser.

En effet, certains centres de soins pratiquent des tarifs moins élevés. En vous rendant dans ces établissements, vous aurez la garantie de payer moins cher. C’est le cas des :

  • Centres de santé mutualistes : ces établissements ouverts à tous regroupent plusieurs professionnels de santé qui pratiquent des tarifs beaucoup moins chers. Il existe 500 centres de santé mutualistes en France métropolitaine.
  • Les facultés d’odontologie ou de chirurgie dentaire : ces établissements proposent aux patients de faire réaliser leurs soins par des élèves encadrés par des professionnels en activité. Ces consultations sur rendez-vous ont toujours un coût beaucoup moins élevé que celles effectuées chez un professionnel diplômé.

Bon à savoir : vous pouvez utiliser gratuitement l’annuaire de santé Ameli pour trouver un centre de soins ou un établissement en particulier.

Lorsque vous savez où et qui consulter, sachez que vous pouvez aussi vous appuyer sur un ensemble de bonnes pratiques pour limiter vos dépenses de santé. Découvrez ci-dessous nos astuces pour vous soigner sans vous ruiner.

 

Frais médicaux : nos conseils pour ne pas se ruiner

Il est essentiel de respecter certaines bonnes pratiques liées au fonctionnement du système de santé français pour être mieux remboursé. Par ailleurs, certaines astuces sont à connaître pour se faire soigner sans trop dépenser.

Voici nos conseils pour alléger votre budget santé :

  • Respectez le parcours de soins : choisir et déclarer votre médecin traitant puis respecter le parcours de soins fixé par la CPAM vous permet d’être mieux remboursé par l’Assurance maladie (voir à quel niveau).
  • Choisissez bien votre mutuelle santé : pour éviter de payer des garanties qui ne vous seraient pas utiles et avoir une formule adaptée à vos besoins, comparez gratuitement les offres de complémentaire santé disponibles sur le marché.
  • Demandez des devis aux professionnels de santé : pour éviter les mauvaises surprises, réclamez à votre praticien un devis avant toute intervention. Sachez que pour tout acte médical de plus de 70 euros, celui-ci est dans l’obligation de vous délivrer un devis. Cela peut ainsi vous permettre de comparer plusieurs propositions tarifaires avant de vous faire soigner. Prenez aussi l’attache de votre mutuelle : de nombreuses complémentaires santé proposent un service d’analyse de devis qui permet notamment de connaître votre reste à charge.
  • Comparez les coûts des médicaments et demandez les génériques : lorsque votre médecin vous prescrit un médicament, n’hésitez pas à lui demander si celui-ci est remboursé par la Sécurité sociale. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez lui demander un équivalent générique et ainsi dépenser moins. Vous pouvez aussi demander à votre pharmacien un générique du médicament prescrit.
  • Consultez le réseau de partenaires de votre mutuelle : votre complémentaire santé possède des accords avec des partenaires qui vous proposeront ainsi des tarifs plus abordables. C’est le cas, par exemple, pour certains réseaux d’opticiens. Ainsi, veillez à vous rendre en priorité chez ces partenaires pour payer moins cher. Vous pourrez aussi peut-être bénéficier du tiers payant et n’avancer aucuns frais.
  • Profitez du check-up gratuit proposé par votre CPAM : en France, l’assurance maladie permet à toutes les personnes relevant du régime général de faire un bilan de santé gratuit et complet tous les 5 ans. Certaines pathologies sont aussi dépistées gratuitement pour les seniors. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter cet article.

En résumé, pour réduire vos frais de santé, veillez à : 

  • Prendre le temps de comparer les prix : consultations, médicaments, mutuelles santé, etc.
  • Respecter les règles fixées par la CPAM (parcours de soins).
  • Rester en contact avec votre CPAM et votre complémentaire santé pour profiter de tous vos droits et garanties.




Crédit photo : © zahar2000 / Adobe Stock

Noter cet article
Laisser une réponse

Posez votre question