Bourse étudiant et salarié : Peut-on avoir un emploi quand on est boursier ? Comment cumuler job et bourse ?

étudiant salarié bourseQuand un étudiant boursier remplit les obligations d’assiduité en cours relatives à sa formation, il peut tout à fait travailler et percevoir un salaire, les revenus pris en compte pour l’attribution d’une bourse d’enseignement supérieur sur critères sociaux étant ceux des parents (voir les règles).

Toutefois, un boursier ayant un emploi pendant l’année universitaire et/ou durant l’été est dans l’obligation de déclarer ses revenus si ces derniers dépassent trois fois le montant mensuel du Smic. Ainsi, un salaire étudiant peut parfois faire diminuer le montant de la bourse sur l’année N+2 (voir le calcul).

Par ailleurs, s’il est possible d’être en stage rémunéré et de continuer à être boursier, certaines situations font exceptions à la règle et ne permettent pas de cumuler bourse et emploi. C’est le cas, par exemple, de l’alternance ou des étudiants ayant réussi le concours de l’internat (voir les cas qui excluent le cumul).

Pour savoir sous quelles conditions vous pouvez être boursier et percevoir des salaires, consultez la suite de cet article. Nous vous détaillons les différents cas de figure.





Bourse étudiant et salarié : Quelles sont les règles ?

Vous avez le droit de percevoir une bourse du Crous et de travailler pour financer vos études ou arrondir vos fins de mois. Les conditions sont détaillées ci-dessous.

 

Bourse et travail étudiant : L’obligation d’assiduité

Qu’il s’agisse d’un emploi à temps partiel s’étendant sur toute l’année universitaire ou d’un job d’été, les règles sont les mêmes : pour un étudiant boursier, le cumul de la bourse et d’un salaire est possible seulement s’il satisfait aux conditions d’assiduité relatives à sa formation. Dans le cas contraire, il peut être amené à rembourser sa bourse aux Crous.

Bon à savoir : dans certains cas exceptionnels, les étudiants salariés boursiers peuvent être dispensés d’assiduité. Renseignez-vous auprès de votre Crous.

 

Salaire boursier : Existe-t-il un plafond à ne pas dépasser ?

Dans la grande majorité des cas, les ressources prises en compte pour le calcul des bourses sur critères sociaux sont celles des parents de l’étudiant à N-2 (voir les explications). En tant que boursier, vos salaires ne sont donc pas compris en compte dans ce calcul.

Cependant, une partie de vos revenus complémentaires gagnés durant l’année N est susceptible de venir s’ajouter aux ressources familiales qui serviront à calculer votre droit à la bourse en année N+2. En clair, plus vous gagnez d’argent, et plus cela peut faire baisser le montant.

En tant qu’étudiant boursier, voici les règles de calcul à connaître pour savoir si un cumul emploi et bourse reste possible et intéressant financièrement :

  • Si vous avez plus de 26 ans au 1er janvier de l’année d’imposition : tous vos salaires perçus doivent être déclarés (dans certains cas, vous pouvez bénéficier de la prime d’activité)
  • Si vous avez moins de 26 ans au 1er janvier de l’année d’imposition : vos parents devront déclarer la fraction de vos salaires annuels dépassant 3 fois le montant mensuel du SMIC, soit les sommes perçues au delà de 4.495 euros en 2018. Limite facilement atteinte en cas de travail régulier. Par exemple si vous avez perçu 8.000 euros au cours de l’année avec un job étudiant, 3.505 euros sont à déclarer. Vous trouverez plus d’information sur la déclaration d’impôt en tant qu’étudiant sur ce lien (notamment page 4).

Ainsi, quel que soit votre âge, il peut être préférable d’opter pour un emploi « ponctuel » pour ne pas risquer de voir diminuer votre droit à la bourse et bien d’étudier votre situation.

Sachez également qu’il est possible de cumuler bourse Crous et travail d’assistant d’éducation à temps partiel. Dans ce cas (à condition de respecter les conditions d’attribution de la bourse), l’étudiant peut prétendre à un montant correspond à l’échelon 2 minimum (voir les montants de la bourse Crous).



Dans quels cas le cumul bourse Crous et travail est-il impossible ?

Cumuler bourse et emploi n’est pas toujours possible, même si l’étudiant remplit ses obligations d’assiduité et répond aux critères financiers.

En effet, certaines situations sont légalement exclues du bénéfice d’une bourse d’enseignement supérieur sur critères sociaux. Ainsi, ne peuvent cumuler bourse et salaire les étudiants :

  • Fonctionnaires : les fonctionnaires stagiaires ou titulaires ne peuvent en aucun cas toucher une bourse du Crous
  • Ayant réussi un concours d’internat (médecine, pharmacie…) ou étant inscrits en Doctorat
  • Inscrits au Pôle Emploi 
  • Rémunérés sous contrat d’apprentissage, de professionnalisation ou en congé individuel de formation : ces étudiants perçoivent un salaire de la part de l’entreprise et ne peuvent donc pas toucher une bourse Crous. Cumuler bourse et alternance est donc impossible.
  • Suivant des cours de mise à niveau linguistique dans un État étranger
  • Apprentis professeurs : ce dispositif particulier est assimilé à un contrat d’apprentissage et n’ouvre donc pas le droit à un cumul avec une bourse Crous

Bon à savoir : vous pouvez cumuler votre bourse Crous avec vos revenus de stage (temps partiel ou temps complet) s’il s’agit d’un stage obligatoire et intégré dans votre cursus. De plus, d’autres aides pour étudiants peuvent se cumuler comme la bourse au mérite ou bien encore la bourse Erasmus.




Crédit photo : © NLshop / Fotolia

Noter cet article
Laisser une réponse

Posez votre question