Le volontariat dans les armées : une première approche des métiers liés à la défense nationale sur un engagement d’un an

être volontaire dans l'arméePar la loi du 28 octobre 1997 qui réforme le service militaire, des volontariats viennent compléter le service national universel, SNU. Ceux-ci ont pour objectif annoncé de développer les sentiments d’appartenance nationale et de solidarité.

Par ailleurs ils donnent la possibilité aux jeunes d’apporter à leur pays une contribution temporaire en exerçant une mission d’intérêt général.

Ces missions peuvent s’exercer dans différents corps d’armée :

  • L’armée de l’Air et de l’Espace
  • L’armée de Terre
  • La Marine nationale
  • Le Service de santé des armées
  • La Gendarmerie nationale

Outre le fait de pouvoir s’initier aux métiers des armés et de la défense, le volontariat dans les armées permet découvrir de nombreux métiers et d’obtenir une première expérience professionnelle.

Les volontaires, sous statut de soldat, perçoivent une rémunération et bénéficient d’avantages en nature, transports, hébergement et repas. Ils peuvent aussi, sous conditions, avancer en grade.

Dans cet article vous apprendrez en quoi consiste le volontariat dans les armées, qui peut postuler et comment procéder. Vous y découvrirez aussi les détails du statut du volontaire ainsi que montant de la solde et ce qui se passe à la fin du contrat

Qu’est-ce que le volontariat dans l’armée ?

Le volontariat dans les armées, qui permet aux jeunes une première confrontation avec les métiers des armes et de la défense, se présente sous la forme d’un contrat d’un an qui peut être renouvelé.

Tout le monde ne peut pas devenir volontaire dans les armées: des tests physiques sont proposés aux candidats et le nombre de places disponibles est déterminant pour la sélection. Par ailleurs, sachez que les compétences scolaires interviennent dans la sélection des volontaires aspirants officiers.

Une formation initiale de quelques semaines est prévue pour les volontaires, il s’agit d’une formation militaire et sportive. Puis, en fonction du métier choisi, une formation complémentaire peut intervenir.

Notre conseil: si vous vous sentez une vocation militaire, le volontariat peut représenter pour vous une période d’essai afin de vous conforter dans votre choix.

 

Quelles sont les conditions pour envisager un volontariat dans l’armée ?  

Si vous souhaitez vous diriger vers un volontariat dans l’un des 5 corps d’armée, vous devez remplir certaines conditions obligatoires.

Voici les cinq conditions requises pour devenir volontaire :

  • Être de nationalité française
  • Être âgé de plus de 17 ans et ne pas avoir atteint l’âge de 26 ans à la date de dépôt de la demande
  • Présenter les aptitudes physiques et médicales nécessaires
  • Être à jour avec les obligations militaires c’est-à-dire avoir fait la journée de défense et de citoyenneté
  • Le bulletin n°2 du casier judiciaire ne doit présenter aucune condamnation

Zoom sur les aptitudes physiques requises : être volontaire dans l’armée implique de réussir le test d’aptitude physiques. 6 épreuves vous attendent et toutes doivent être validées.

Au programme :

  • lancer de ballon lesté
  • abdominaux
  • pompes
  • sprint
  • saut en longueur
  • course à pied

Retrouvez tous les barèmes de notation du test ainsi que de nombreux conseils pour vous préparer en consultant ce PDF.

 

A qui s’adresser pour devenir volontaire armée de terre ou autre corps?

Si vous souhaitez intégrer le corps des volontaires il vous faut prendre rendez-vous dans un Centre d’information de de recrutement des forces armées, Cirfa.

Selon le corps d’armée que vous souhaitez intégrer, il vous faut vous adresser :

Si c’est la Gendarmerie nationale qui vous intéresse vous devez contacter  cette institution.

Vous pouvez le faire :

Par ailleurs il vous faut satisfaire à des exigences spécifiques, à savoir votre comportement doit s’avérer compatible avec les missions qui peuvent vous être confiées au sein de la Gendarmerie nationale.

Enfin, pour devenir volontaire dans le Service de santé des armées, vous devez prendre contact avec la Section de rayonnement et formation de la réserve militaire, SeRFRéM, du Service de santé des armées le plus proche de votre lieu d’habitation. Pour en savoir plus connectez-vous sur ce site : Réserve du service de santé des armées.

 

Quelle durée pour un contrat de volontariat des armées ?

Quel que soit le corps d’armée dans lequel vous souhaitez effectuer un volontariat, les conditions de durée de votre contrat sont identiques.

Que vous signiez dans l’Armée de terre, dans la Marine nationale, dans l’Armée de l’air, la Gendarmerie ou le Service de santé des armées, votre contrat aura une durée d’un an, assorti d’une période d’essai de 3 mois renouvelable 1 fois.

Au cours de cette période d’essai aucun préavis n’est nécessaire pour une rupture du contrat, qu’elle soit à votre initiative ou à celle des services de l’armée.

Si vous souhaitez renouveler votre contrat de volontaire vous devez le faire par écrit un mois avant la date prévue de la fin de votre contrat auprès de l’administration qui a pris votre inscription.

A savoir : si vous souhaitez une fin anticipée de votre contrat, vous devez le faire par écrit.

 

Quel est le statut et la rémunération d’un volontaire des armées?

En premier lieu le volontaire dans les armées doit se plier au règlement de discipline générale qui définit les droits et devoirs communs à tous les militaires.

Comme tout militaire le volontaire bénéficie de permissions et perçoit une solde mensuelle. Cette solde dépend du grade qu’a obtenu le volontaire.

Grade Solde mensuelle
Soldat 743,54 €
Caporal 771,81 €
Caporal-chef 814,09 €
Sergent 856,52 €
Aspirant 880,04 €

De plus, le volontaire se voit attribuer diverses prestations en nature comme les repas, l’hébergement et les transports. Le volontaire qui s’est engagé avec le grade de soldat peut atteindre le grade de sergent, voire même celui d’aspirant s’il a suivi une formation.

A savoir : une VAE, Validation des acquis de l’expérience, peut être envisagée au cours de cette période de volontariat.

 

De quelle façon se termine le contrat de volontaire militaire?

S’il ne va pas à son terme, un contrat de volontariat peut prendre fin de manière anticipée dans les cas suivants :

  • Pour raison de santé
  • Pour motif disciplinaire
  • Pour cause d’engagement professionnel dans les armées
  • Au motif de la perte de la nationalité française

📚 D’autres articles peuvent vous intéresser : pour davantage d’informations sur les volontariats, consultez les articles suivants :

A noter: si le volontariat arrive à son terme, le volontaire a la possibilité de rejoindre la réserve opérationnelle.

le forum
Une question à poser ? Un problème à soulever ? Toute une communauté à votre écoute ...

Crédit photo : © cunaplus/ Adobe

Laisser une réponse

À quelles aides sociales avez-vous droit ? Simulation gratuite
Posez votre question