Covid-19 et CPAM : quel impact sur le versement de vos aides ? Quelles démarches sont possibles ?

Aides CPAM et Coronavirus : si vous percevez certaines prestations de la CPAM, vous continuez à percevoir ces aides pendant la crise sanitaire.

Par ailleurs, si vos droits arrivent à échéance durant la période de crise sanitaire, ces derniers pourront être exceptionnellement prolongés.

Enfin, les services de la CPAM restent actifs pendant le confinement : vous pouvez continuer à faire vos démarches en ligne, contacter un conseiller par téléphone ou via votre espace personnel Ameli.

Les informations relatives au versement des aides sociales en période de Covid-19 sont susceptibles d’évoluer dans les jours à venir. L’article sera mis à jour selon les annonces officielles.




CPAM et Covid 19Le contexte de crise sanitaire liée au coronavirus Covid 19 a poussé le gouvernement à prendre des mesures pour assurer le maintien du versement des aides sociales, voire leur prolongation exceptionnelle.

A l’image de la CAF, la CPAM assure ainsi une continuité de services pendant toute la durée de l’épidémie Covid 19. Même si les points d’accueil physiques de l’Assurance maladie ont été fermés, vous pouvez continuer à échanger avec votre CPAM et à réaliser la plupart de vos démarches (en savoir plus). Certains délais supplémentaires peuvent cependant s’appliquer en raison du contexte, notamment pour le paiement des indemnités journalières des personnes en arrêt maladie (voir les délais).

Dans la même logique, vous continuerez à percevoir les aides et prestations CPAM dont vous bénéficiez déjà avant le début du confinement, selon les mêmes modalités et sans interruption. Si vos droits à certaines de ces aides arrivent à échéance pendant la crise sanitaire, ils pourront être prolongés automatiquement (voir les détails). Par ailleurs, si vous êtes rapatrié en France en raison du Covid 19, le délai de carence de 3 mois a été supprimé de manière exceptionnelle et vous pouvez bénéficier de l’Assurance maladie dès votre retour (voir comment).

Enfin, si vous avez besoin de contacter un médecin de manière urgente durant l’épidémie, sachez que la téléconsultation se généralise et fait l’objet, comme une consultation classique, d’une prise en charge par l’Assurance maladie (en savoir plus).

Pour connaître toutes les informations utiles sur les aides et les démarches CPAM durant la crise du coronavirus, poursuivez la lecture de cet article.





CPAM et Covid-19 : continuité des services et des versements

Les services CPAM fonctionnent pendant la crise sanitaire du coronavirus. Vos aides sont versées et certaines sont prolongées automatiquement.

 

Coronavirus : comment contacter la CPAM et réaliser vos démarches ?

Les points d’accueil physique de la CPAM sont fermés pendant toute la durée du confinement lié au Covid 19, et il n’est plus possible de faire une demande de rendez-vous en ligne. Cependant, la CPAM assure une continuité de services indispensables dans le contexte de crise sanitaire.

Ainsi, vous pouvez toujours contacter votre caisse d’assurance maladie durant l’épidémie. Pour cela, il est fortement recommandé de privilégier les services en ligne de la CPAM et de communiquer via votre espace personnel Ameli en vous connectant par :

  • Votre ordinateur en vous rendant sur le site https://assure.ameli.fr/
  • L’application Ameli disponible sur smartphone et tablette

Pour savoir comment communiquer via cotre compte Ameli ou comment créer votre espace personnel, consultez notre article dédié.

Vous pouvez aussi tenter de joindre un conseiller CPAM par téléphone (voir les numéros et les horaires), mais sachez que les lignes sont très encombrées en raison des nombreuses sollicitations liées au coronavirus.

En plus de prendre contact avec la CPAM, vous pouvez aussi continuer, en utilisant les services en ligne, à effectuer vos démarches courantes liées à votre Assurance maladie, c’est-à-dire :

  • Suivre vos remboursements de santé
  • Télécharger une attestation de droits ou un relevé d’indemnités journalières
  • Faire une demande d’aide : demande de CSS, demande AME, etc.
  • Mettre à jour vos informations personnelles (adresse, numéro de téléphone, coordonnées bancaires, déclaration de grossesse, etc.)
  • Simuler vos indemnités journalières durant un congé maternité ou paternité (voir la procédure)
  • Déclarer un arrêt de travail pour un de vos salariés ou pour vous-même si vous êtes indépendant ou profession libérale (en savoir plus sur la procédure de l’arrêt de travail coronavirus et sur l’arrêt pour garder ses enfants)

En résumé

Ainsi, durant l’épidémie coronavirus, vous ne pouvez pas :

  • Vous rendre dans un point d’accueil de votre CPAM
  • Solliciter un rendez-vous en ligne auprès de votre CPAM

En revanche, pendant toute durée de la crise sanitaire, vous pouvez :

  • Contacter la CPAM via votre espace Ameli ou par téléphone
  • Faire une demande d’aide
  • Faire vos démarches CPAM en ligne (demande d’aide, déclaration arrêt de travail, etc.)

 

Crise Covid 19 et aides CPAM : une continuité du versement 

Tout comme la CAF, la CPAM continue de verser ses différentes prestations à ses bénéficiaires. 

Ainsi, pendant la durée de l’épidémie, vous continuez à :

  • Obtenir le remboursement de vos soins
  • Percevoir vos aides : AME, CSS, etc.
  • Percevoir vos indemnités journalières (arrêt maladie, congé maternité ou paternité, etc.)
  • Percevoir votre pension d’invalidité

Bon à savoir : si les services de ma CPAM sont bel et bien mobilisés pendant toute la crise sanitaire, certains délais de versement peuvent être prolongés en raison de l’explosion momentanée du nombre de demandes, notamment en ce qui concerne le paiement des indemnités journalières liées aux arrêts de travail.

Indemnités journalières arrêt de travail coronavirus : quand serai-je payé ? 

En raison de l’épidémie de coronavirus qui touche la France, des arrêts de travail exceptionnels ont été délivrés aux personnes gardant des enfants de moins de 16 ans et ne pouvant télétravailler, ou aux personnes fragiles.

Si les indemnités journalières (IJ) découlant de ces arrêts maladie coronavirus  sont versées sans délai de carence, cela ne signifie pas qu’elles sont versées à la date où vous auriez dû toucher votre salaire. En effet, ces indemnités vous seront versées sous 28 jours à compter de la déclaration de votre arrêt de travail, voire un peu plus tard si votre CPAM connaît des retards dans le traitement de ses demandes (comme c’est déjà le cas pour certaines caisses). Par ailleurs, sachez qu’il faut impérativement que votre employeur ait télédéclaré votre arrêt maladie à la CPAM pour déclencher le paiement de vos IJ.

Enfin, si vous êtes indépendant ou profession libérale, il est possible que vous touchiez vos IJ dans des délais plus courts, leur calcul ne nécessitant pas un retour d’information d’un employeur.



Aides CPAM et Covid 19 : des mesures exceptionnelles

Pour éviter des interruptions de paiement tout en s’adaptant au contexte du confinement, la CPAM va prolonger automatiquement certaines aides dont les droits arriveraient à expiration durant la crise sanitaire. Cette mesure découle de l’ordonnance du 25 mars 2020.

Ainsi, vous êtes dans ce cas si :

  • Vous êtes bénéficiaire de la Complémentaire santé solidaire (CSS) : si vos droits arrivent à expiration entre le 12 mars et le 31 juillet 2020, votre couverture sera automatiquement prolongée pour une durée de 3 mois.
  • Vous êtes bénéficiaire de la Couverture Maladie Universelle Complémentaire (CMU-c) : si vos droits à la CMU-c expirent entre le 12 mars et le 31 juillet 2020, une prolongation automatique de 3 mois va être opérée.
  • Vous êtes bénéficiaire de l’Aide au paiement d’une assurance complémentaire de santé (ACS) : si vos droits arrivent à expiration entre le 12 mars et le 30 juillet 2020, votre organisme ACS va prolonger votre contrat jusqu’au 31 juillet.
  • Vous êtes bénéficiaire de l’Aide médicale de l’État (AME) : si vos droits arrivent à expiration entre le 12 mars et le 31 juillet 2020, votre couverture sera automatiquement prolongée pour une durée de 3 mois. À noter : pour déposer un dossier de demande ou de renouvellement d’AME, vous devez impérativement procéder par courrier. Sachez par ailleurs que les nouvelles règles qui devaient entrer en vigueur concernant l’AME sont reportées.
  • Vous êtes reconnu en affection de longue durée (ALD) : si votre reconnaissance ALD arrive à expiration durant la période de confinement, votre ALD est prolongée automatiquement de 6 mois.

Rapatrié en France en raison du coronavirus : puis-je bénéficier de l’Assurance maladie ?

En temps normal (hors épidémie), un citoyen français sans activité professionnelle de retour en France après une expatriation se voit appliquer un délai de carence de 3 mois avant de pouvoir bénéficier de l’Assurance maladie. En raison des circonstances exceptionnelles, ce délai a été temporairement supprimé (amendement adopté le 21 mars 2020 à la Loi d’urgence). Ainsi, si vous êtes dans cette situation et que vous avez dû rentrer en France à cause du Covid 19 entre le 1er mars et le 1er juin 2020, vous êtes affilié à l’Assurance maladie dès votre arrivée sur le territoire.

 

Téléconsultation coronavirus : quelle prise en charge CPAM ?

Vous avez besoin de consulter un médecin en urgence, mais ne vous ne pouvez/voulez pas sortir de chez vous en raison du confinement ?

Sachez que vous pouvez téléconsulter certains médecins généralistes et spécialistes. Les frais de prise en charge CPAM pour les téléconsultations durant l’épidémie sont les suivants :

  • Téléconsultation dans le cadre de l’épidémie Covid 19 : si vous consultez en raison de symptômes du Covid-19 (fièvre, toux, etc.), cette téléconsultation sera prise en charge à 100 % par la CPAM.
  • Téléconsultation pour d’autres motifs que le Covid-19 : le praticien vous adresse une feuille de maladie papier par courrier et vous devez faire l’avance des frais (sauf si vous êtes bénéficiaire de la CSS), soit par carte bancaire sur les solutions de téléconsultations agréées, soit par chèque pour les autres solutions d’urgence (téléconsultations réalisées via Whatsapp, Facetime ou autres moyens de vidéocommunication). Les conditions de prise en charge et remboursement sont les mêmes qu’en temps normal.

Attention aux arnaques

Veillez à ne pas être victime d’escroquerie ou de sites malveillants en vous assurant que le praticien que vous consultez est autorisé à exercer en France et à pratiquer les actes de télémédecine. Le médecin que vous téléconsultez doit être inscrit à l’Ordre des Médecins et avoir un numéro d’inscription authentifié par l’ordre (RPPS) ou par l’Assurance Maladie (numéro Adéli). Ainsi, ne contactez que les praticiens que vous connaissez ou les médecins recommandés par les instances officielles ou les sites agréés.

le forum
Une question à poser ? Un problème à soulever ? Toute une communauté à votre écoute …




Crédit photo : © Ricochet64 / Adobe Stock

Noter cet article
5 commentaires
  1. C’est bien beau d’annoncer le prolongement des droits des dossiers de CSS arrivant à expiration durant le confinement !
    J’ai un contrat CSS valide du 01/12/2019 au 30/11/2020, tout est à jour et debut Avril tous mes droits ont été supprimés !!
    En pleine crise sanitaire, je perds tous mes droits et plus possible de se soigner!!
    Bien sur, j’ai immédiatement envoyé un mail à la CPAM, bien sur pas de reponse.
    J’ai contacté ma mutuelle, Harmonie Mutuelle, qui me dit qu’ils sont probablement à l’origine de la suppression de mes droits car ils ont demandé une nouvelle connexion sur mon dossier, alors que le dossier est à jour. Incompréhensible !
    Harmonie Mutuelle rejette la faute sur la CPAM et aucun retour de la sécurité sociale.
    Bravo à ces 2 organismes!!
    Si je tombe malade, pas d’accès aux soins !!
    En pleine crise sanitaire, avec l’impossibilité d’avoir quelqu’un pour regler le problème, il ne me reste qu’à esperer qu’il ne m’arrive rien ( pas facile car j’ai une maladie chronique donc je suis une personne à risque).
    C’est bien beau toutes ces annonces quand à côté on met les gens en danger!

  2. Je suis assistante maternelle avec 4 employeurs, mon revenu global net mensuel est 1800 euros, et pour mon arrêt de travail du 16 au 31 mars.
    Je n’ ai touché que 224 euros pour 8 jours tenant compte de la carence de 3 jours de la CPAM et seulement 48 euros de la PRÉVOYANCE IRCEM!!!
    .

  3. Bonjour comment je peu faire pour renouveler l’AAH car j ai pas d’ordinateur? Est-ce que je peux la recevoir par courrier mon dossier pour renouveler ma demande ?

  4. Depuis le 22 janvier je suis en arrêt de travail pour une maladie grave(cancer), et il faut attendre l’accord du médecin conseil, je n’ai toujours pas reçu mes indemnités journalières et là, je suis au plus bas. On me dit faut attendre, mais les créanciers n’attendent pas et mon frigo est vide. Que doit faire ? Contact cpam, médiateur, directeur de la cpam, pas de réponses.

  5. bonjour
    je suis en arrêt de travail sur prescription médicale jusqu’au 19/04;
    J’ai 72 ans et suis fragile: diabète, pontage, hypertension
    j’ai voulu préparer un renouvellement car confiné mais la date maximale est au 15/04 alors que j’ai un arrêt jusqu’au 19/04 ?
    COMMENT FAIRE ?
    Merci pour votre réponse

Laisser une réponse

Posez votre question