X

Comment choisir une assurance auto ? Quelques conseils et un comparateur d’assurance voiture

Pour accéder directement au comparateur d’assurance auto, cliquez ici.

Choisir une assurance auto n’est pas si simple. Bien que tout conducteur doive souscrire obligatoirement une garantie responsabilité civile, il peut également ajouter une des nombreuses formules et couvertures supplémentaires au prix variant du simple au triple. Il est alors indispensable de se poser les bonnes questions pour définir précisément ses besoins et de comparer les assurances auto. Utilisation du véhicule, niveau de protection souhaité pour la voiture et pour le conducteur… Tout cela a une incidence sur la prime d’assurance !

En France, il existe trois types de formules pour les assurances voiture : l’assurance au tiers qui n’offre qu’une couverture minimale, l’assurance intermédiaire qui propose une plus grande protection sans pour autant être trop onéreuse, et enfin l’assurance tous risques qui apporte une sécurité optimale à la fois pour le véhicule et son propriétaire. À ces formules peuvent également être ajoutées des garanties optionnelles comme l’assistance 0 km ou la garantie dommages corporels du conducteur.

Par ailleurs, afin de choisir une assurance voiture au meilleur rapport qualité-prix, mieux vaut aussi se pencher sur le montant de la prime d’assurance, la franchise, ainsi que les clauses d’exclusions de garantie. Ces critères ont un poids important pour comparer les différentes offres, au même titre que les garanties proposées. Tous ces éléments indispensables à prendre en compte sont détaillés dans cette partie.

Enfin, une fois que vous aurez défini vos besoins et que vous saurez comment évaluer les différentes propositions pour dénicher la meilleure offre, utilisez un comparateur d’assurance auto. Puis, il ne vous restera plus qu’à contacter la compagnie d’assurance de votre choix.

Avec ce guide complet, les assurances auto n’auront bientôt plus de secrets pour vous. Alors, si vous souhaitez en savoir plus sur comment choisir votre assurance voiture, les différentes formules et options, sur le fonctionnement de la franchise et les types d’exclusions de garantie, poursuivez la lecture de cet article.




Quelle assurance auto choisir ? Comment définir vos besoins ?

Se poser les bonnes questions est indispensable pour sélectionner une assurance voiture au meilleur rapport qualité-prix. Tous les conducteurs n’ont pas les mêmes besoins, ni les mêmes envies de sécurité. En revanche, posséder une assurance auto est une obligation (voir les explications).

 

Comment vais-je utiliser mon véhicule ?

Pour choisir une assurance voiture la plus adaptée, il faut commencer par établir un état des lieux de l’utilisation de votre véhicule :

  • Combien de kilomètres parcourez-vous par an ?
  • Utilisez-vous votre voiture tous les jours pour aller au travail ou occasionnellement ?
  • Êtes-vous le seul conducteur ou souhaitez-vous assurer une seconde personne, comme votre conjoint(e) par exemple ? Êtes-vous couvert lors d’un prêt de voiture ?

Ces questions sont essentielles. En effet, si vous n’utilisez votre voiture que rarement, il peut être très intéressant d’opter pour une assurance qui offre un tarif proportionnel au kilométrage voire une assurance provisoire.

À l’inverse, si votre véhicule vous est indispensable au quotidien, mieux vaut peut-être anticiper les éventuels soucis en choisissant certaines garanties en sus, comme l’assistance 0 km ou l’option véhicule de remplacement. Attention, comme toutes options supplémentaires, ces dernières influenceront votre prime d’assurance. Comparez les offres directement ici.

Enfin, prévenir votre assurance de l’existence d’un second conducteur est impératif. En cas d’accident, vous risquez de vous heurter à un refus d’indemnisation.

 

Quel niveau de protection je souhaite pour ma voiture ?

Vous trouverez 3 types de formules d’assurance voiture : au tiers, amélioré et tous risques. En plus de ce premier choix, toutes les compagnies d’assurance proposent également des garanties supplémentaires qui font varier considérablement les prix.

Afin de n’être ni sur-assuré, ni sous-assuré, voici quelques indications à prendre en compte :

  • Votre auto est-elle garée dans un box ou un parking privé ? Ou stationné dans la rue ?
  • S’agit-il d’un véhicule d’occasion ou d’un modèle haut de gamme ?
  • Laissez-vous souvent des affaires de valeur à l’intérieur ?

Ainsi, un véhicule soigneusement parqué dans un garage sera bien moins susceptible d’être volé ou de subir un acte de vandalisme. Mais s’il s’agit d’une voiture encore très bien cotée à l’argus, mieux vaut prendre des précautions.

Par ailleurs, une occasion attirera moins les personnes mal intentionnées, à moins que ce soit un des modèles les plus volés de France comme la Twingo par exemple…

Prendre en compte toutes ces informations est primordial puisque cela vous permettra de choisir la formule d’assurance auto et les garanties les plus adaptées.

 

Et quid de la protection du conducteur ?

La garantie responsabilité civile automobile est obligatoire pour tous les propriétaires. Il s’agit de l’assurance au tiers (voir ci-dessous).

Attention cependant, car elle se limite à l’indemnisation des dommages matériels et corporels sur une tierce personne et le conducteur, uniquement en cas d’accident non responsable.

Ce qui veut dire qu’en cas d’accident responsable, vous ne pourrez pas être couvert par votre assurance auto. À moins de souscrire une garantie supplémentaire. À vous de voir si vous souhaitez bénéficier d’une protection renforcée.

 

Choisir une assurance voiture : Comparez les différentes formules

En France, il existe 3 formules d’assurance voiture : l’assurance au tiers, l’assurance intermédiaire et l’assurance tous risques. En plus de ces formules de base s’ajoutent ensuite des garanties optionnelles et supplémentaires qui vous permettront, si vous le souhaitez, de compléter votre protection et celle de votre véhicule (voir cette partie).

 

Quelle sont les garanties d’une assurance au tiers (minimum obligatoire) ?

Depuis 1958, tout propriétaire de véhicule motorisé doit impérativement contracter une assurance voiture, incluant la garantie responsabilité civile. Cette protection minimaliste s’appelle l’assurance au tiers.

Avec ce type de formule, voici vos garanties :

  • En cas d’accident responsable : Votre assurance auto couvre les frais liés aux dégâts matériels et corporels d’une tierce personne. Attention, l’assuré au tiers n’est pas couvert .
  • En cas d’accident non responsable : Votre assurance couvre les frais liés aux dégâts matériels et corporels d’une tierce personne, ainsi que le conducteur.

L’assurance auto au tiers est la formule la moins chère, mais malheureusement aussi la moins protectrice. Toutefois, elle reste parfois adaptée pour :

  • Les propriétaires d’une voiture d’occasion ou décotée à l’argus : En cas d’accident, la compagnie d’assurance ne rembourse qu’à la hauteur de la valeur du véhicule à l’argus, ce n’est donc pas forcément intéressant.
  • Les conducteurs qui roulent peu : Un contrat au tiers est généralement suffisant si le véhicule est très peu sorti.
  • Les conducteurs « à risque » comme les jeunes conducteurs, les conducteurs malussés ou résiliés (plus d’information dans cet article) : Pour ce type de profil, les compagnies tendent à demander des primes d’assurance très élevées. En optant pour la formule la plus basique, ces conducteurs pourront être couverts sans voir leur budget auto exploser.
  • Les petits budgets

 

Pourquoi choisir l’assurance auto intermédiaire ? Quels sont les avantages ?

Également appelée assurance tiers plus, tiers confort ou encore amélioré, l’assurance auto intermédiaire est un excellent compromis pour ceux qui souhaitent une meilleure couverture qu’avec la simple au tiers, sans pour autant payer le prix fort de la tous-risques.

Généralement, ce type de formule inclut, en plus de la garantie responsabilité civile obligatoire :

  • Les garanties vol et incendie : Elles permettent de couvrir votre véhicule en cas de disparition, d’effraction ou même de tentative d’effraction, ainsi qu’en cas d’explosion ou d’incendie d’origine accidentelle ou malveillante.
  • La garantie bris de glace : Elle permet d’obtenir une indemnisation pour toute réparation du vitrage de votre véhicule (pare-brise, vitre arrière, glaces latérales) en cas d’accident ou d’acte de vandalisme.
  • Les garanties tempêtes et forces de la nature : Elles couvrent tous les dommages du fait d’événements climatiques exceptionnels, comme la grêle, les bourrasques de vent ou les inondations.

Tout comme l’assurance au tiers, le conducteur n’est pas couvert en cas d’accident responsable. À moins d’ajouter une option supplémentaire : La garantie du conducteur.

L’assurance auto intermédiaire est particulièrement adaptée pour :

  • Les conducteurs qui veulent un compromis entre protection et tarif : Sans être aussi minimaliste que l’assurance au tiers, cette formule permet d’obtenir des garanties intéressantes (notamment l’indemnisation garantie vol) à prix réduit.
  • Les conducteurs prudents, mais qui roulent peu : Ces derniers pourront bénéficier d’un certain nombre de garanties sans pour autant opter pour une protection complète (et donc trop chère pour le peu de kilomètres parcourus).
  •  Les propriétaires d’une voiture récente : Si vous possédez une auto dont la valeur reste importante à la revente (et ce, même si elle n’est pas neuve), cette formule d’assurance est la plus adaptée.

 

L’assurance tous risques : Le choix d’une assurance auto complète

Avec la tous risques, c’est la tranquillité d’esprit assurée. Ce type de couverture est extrêmement complète, y compris en cas d’accidents responsables. Et les conducteurs pourront bénéficier d’une protection de haut niveau.

En plus des garanties offertes par les assurances au tiers et intermédiaires, l’assurance auto tous risques propose également :

  • La garantie des dommages matériels : Elle permet à l’assuré d’être indemnisé pour les dommages causés à son véhicule en cas d’accident responsable. Dans le cas contraire, c’est l’assureur du conducteur en tort qui réglera l’intégralité des frais. Ainsi, l’assuré n’aura jamais rien à payer.
  • La garantie du conducteur : En cas d’accident responsable, l’assurance prend en charge les dommages corporels du conducteur, c’est-à-dire les frais médicaux, les frais d’hospitalisation, la compensation financière suite à un arrêt de travail, les frais d’obsèques, etc.

Opter pour une assurance voiture tous risques est le plus intéressant pour :

  • Les propriétaires de voiture neuve : C’est l’idéal si votre véhicule est neuf, de collection et/ou de grande valeur. En effet, en cas d’accident, les frais nécessaires pour le remettre en état seront minimes.
  • Les conducteurs qui veulent jouer la carte de la sécurité : Avec ce type de formule, la plupart des dommages, sinistres et accidents sont couverts, que vous soyez responsable ou non, qu’un tiers ait été identifié ou pas, que votre auto soit à l’arrêt ou en circulation… Idéal donc pour les personnes qui utilisent beaucoup leur voiture.

Les assurés tous risques sont indemnisés plus rapidement que les autres en cas de sinistre (à condition de respecter la procédure de déclaration bien évidemment). En effet, même si l’assurance de la partie adverse n’a pas encore réglé son dû, la compagnie du conducteur se chargera de faire l’avance et versera le dédommagement sans attendre.

À noter : L’assurance tous risques reste la plus complète des formules, mais cela ne veut pas dire qu’elle indemnisera un conducteur ivre, sous l’emprise de stupéfiants ou qui roulerait sans ceinture de sécurité. Prenez donc garde aux exclusions de garantie prévues dans votre contrat.

Avant de souscrire un contrat, il est conseillé d’utiliser un comparatif d’assurance auto.


Comment choisir des garanties optionnelles d’assurance auto ?

Une fois que vous avez choisi votre formule de base, sachez que vous pouvez ajouter des garanties optionnelles. Ces dernières renforcent votre protection et peuvent être avantageuses si vous souscrivez à une assurance au tiers ou intermédiaire.

Voici les options les plus intéressantes :

  • La garantie dommages corporels du conducteur : Elle permet d’obtenir une indemnisation plus élevée que celle incluse dans votre formule (si c’est le cas) en cas de blessures, d’invalidité ou de décès après un accident responsable ou non responsable.
  • La protection juridique : Cette garantie vous sera particulièrement utile en cas de litige (achat ou vente du véhicule, entretien, infractions, etc.). En plus de vous offrir une assistance juridique, votre compagnie d’assurance prend à sa charge les frais et honoraires liés à ce dernier. Avant de l’ajouter à votre contrat, pensez tout de même à vérifier que vous ne bénéficiez pas déjà de cette garantie avec votre assurance multirisque habitation.
  • L’assistance 0 km : En cas de panne, sachez que la majorité des assurances vous impose une franchise de 30 à 50 km de votre domicile. Pour éviter ce problème, mieux vaut souscrire ce type de garantie qui vous promet une assistance même en bas de chez vous.
  • Les pannes mécaniques : En cas de panne, avec cette option, tous les frais de réparation sont pris en charge par votre assurance, y compris la main d’œuvre. Bien entendu, cette garantie ne s’applique pas aux frais liés à l’entretien et l’usure normale du véhicule, comme les révisions, les changements de plaquettes de frein, le remplacement de pneumatiques…
  • La valeur à neuf ou majorée : Avec cette garantie, vous pourrez bénéficier d’un remboursement à hauteur du prix d’achat de votre auto en cas de sinistre ayant pour conséquence la destruction de votre voiture ou des réparations trop onéreuses. Cette option limitée dans le temps est généralement réservée aux assurés tous risques possédant un véhicule neuf ou de moins de 5 ans.
  • Les effets personnels : Avec cette option, tous vos effets personnels peuvent être couverts en cas de vol. Ainsi, vos valises et sacs de voyage, votre GPS ou vos lecteurs DVD peuvent être assurés.

Chacune de ces garanties facultatives fait grimper le prix de votre assurance auto. Vérifiez donc leur utilité avant de les souscrire. Mieux vaut comparer les tarifs des assurances auto en suivant ce lien afin de sélectionner les garanties optionnelles que vous souhaitez.

 

Conseils assurance auto : Les points importants au moment du choix

Si le prix est bien évidemment un des critères les plus importants pour choisir son assurance auto, mieux vaut aussi éplucher les conditions générales de vente pour connaître les frais cachés.

 

Qu’est ce que la prime d’assurance ? A quoi correspond t-elle ?

La prime d’assurance correspond au prix de votre assurance auto. Que vous la payez annuellement et que vous souhaitiez opter pour la mensualisation, elle varie énormément suivant les assureurs et prend en compte de nombreux critères :

  • Le type de formule et les éventuelles garanties supplémentaires souscrites
  • Le bonus-malus du conducteur*
  • L’âge et le sexe du conducteur : Les jeunes conducteurs, contrairement aux jeunes conductrices par exemple, sont susceptibles de payer plus cher leur prime d’assurance
  • La présence d’un conducteur supplémentaire à assurer
  • Le modèle et l’âge du véhicule
  • L’utilisation dudit véhicule (quotidienne ou occasionnelle)
  • Le mode de stationnement

De manière générale, les deux critères qui influencent le plus le montant de votre cotisation sont le niveau de couverture choisi (plus vous bénéficiez de garanties étendues, plus son coût sera élevé) ainsi que le bonus-malus du conducteur.

Le bonus-malus, appelé Coefficient de Réduction Majoration (CRM) par les compagnies d’assurance, permet de tenir compte de la propension d’un conducteur à avoir un accident. Ainsi, plus un CRM est élevé, plus la prime d’assurance sera onéreuseen savoir plus ().

*Par exemple : Si un conducteur se sert de son véhicule pendant des années, sans accident ou déclaration de sinistre, il se voit récompenser de sa bonne conduite par une baisse de son CRM. À l’inverse, si un propriétaire est responsable d’un accident, il est pénalisé par une hausse de ce coefficient.

 

Prenez en compte le type de votre franchise et son montant

Pour choisir une assurance voiture, il est indispensable de bien vérifier le montant de la franchise. En effet, cette dernière peut être très élevée, notamment pour l’assurance au tiers, ce qui rendrait votre choix bien moins rentable que ce que vous pensiez.

La franchise a pour objectif de responsabiliser les conducteurs et éviter les réparations minimes. Il s’agit généralement d’une somme qui reste à la charge du conducteur en cas de sinistres.

Elle peut prendre plusieurs formes :

  • La franchise simple : Elle est également appelée franchise relative et correspond à un montant fixé par le contrat d’assurance. Si le montant des frais est inférieur à cette somme, le conducteur devra tout prendre à sa charge. Dans le cas contraire, la compagnie d’assurance couvre l’intégralité des frais. Exemple : Après un accident, vous avez 950 euros de réparation. La franchise de votre contrat étant de 200 euros, votre assurance réglera les 950 euros. En revanche, si vous n’en aviez eu que pour 150 euros, vous auriez dû les payer vous-même.
  • La franchise absolue : Le montant de la franchise, qu’il soit exprimé par une somme fixe ou un pourcentage des frais, est à la charge du conducteur. La compagnie d’assurance se chargera de verser une indemnité déduite de cette somme. Exemple : Après un accident, vous avez 950 euros de réparation. Si la franchise de votre contrat est de 200 euros, votre assurance prendra uniquement en charge 750 euros. Les 200 euros restants devront être réglés de votre poche. Si la franchise de votre contrat est de 15%, elle représente 142,50 euros. Votre assurance prendra donc en charge 807,50 euros et vous devrez payer les 142,50 euros vous-même.
  • La franchise kilométrique : Principalement utilisée pour la garantie assistance, elle indique le nombre de kilomètres depuis votre domicile à partir duquel l’assistance de votre assurance peut prendre en charge votre véhicule. Exemple : Votre voiture tombe en panne à 13 kilomètres de chez vous. Votre assurance prévoit une assistance avec franchise de 30 km. Par conséquent, vous ne pourrez pas être pris en charge. En revanche, si vous aviez choisi une garantie assistance 0 kilomètre, la franchise kilométrique ne s’applique plus.
  • La franchise en jours : Avec ce type de franchise, l’assurance ne commence à verser des indemnités qu’à compter d’un certain nombre de jours. En cela, elle ressemble aux jours de carence en cas d’arrêt maladieExemple : Suite à un accident, vous ne pouvez pas aller travailler. Heureusement, vous avez souscrit à une garantie incapacité temporaire de travail dotée d’une franchise de 5 jours. Votre assurance commencera alors à vous verser une compensation de revenus à partir de votre 6e jour d’arrêt.

 

Vérifiez les exclusions de garantie de votre contrat d’assurance voiture

Dans tous les contrats d’assurance, quelle que soit l’assurance choisie, il existe des exclusions de garantie. Il s’agit de situations explicites qui privent l’assuré de sa couverture et ses garanties. Il lui sera donc impossible de recevoir indemnisations ou remboursements suite à un sinistre ou un accident.

Les consommateurs peuvent trouver deux types d’exclusions :

  • Les exclusions de garantie légales : Elles sont régies par la loi française et apparaissent donc dans tous les contrats d’assurance auto. Par exemple absence de permis de conduire, oubli de la ceinture de sécurité…
  • Les exclusions de garantie contractuelles : Elles dépassent le cadre légal et sont propres à chaque compagnie. Par exemple délit de fuite, traction d’une caravane ou d’une remorque…

Dans les deux cas, il est indispensable d’en prendre conscience avant de souscrire à un contrat d’assurance voiture. Les exclusions de garantie doivent être formulées clairement dans les conditions générales de votre contrat d’assurance et être indiquées comme telles. Par conséquent, le mot « exclusion » doit figurer en toutes lettres. Dans le cas contraire, vous pourrez contester le refus de prise en charge de votre assurance. (Article L.112-4 du Code des assurances). Découvrez que faire si votre assurance auto refuse de vous rembourser.

À noter : Les exclusions de garantie sont complètement distinctes des déchéances de garantie. En effet, les déchéances de garantie sanctionnent les assurés commettant une faute après un sinistre : Le versement de leur indemnisation leur est refusé. Ça peut être le cas en cas de délai de déclaration dépassé ou de fausse de déclaration.

 

Les petits plus à savoir avant de faire votre choix d’assurance voiture

Avant de choisir une assurance auto, il peut également être intéressant de se pencher sur des points pratico-pratiques :

  • Les services en ligne offerts par l’assurance : A l’heure du Tout-Internet, de plus en plus de compagnies proposent un espace client ou une application. Cela permet généralement aux assurés de réaliser en quelques clics de nombreuses formalités et d’accéder plus facilement au suivi de leur dossier.
  • La localisation des agences : Bien qu’il existe de plus en plus d’assurances auto en ligne, certains privilégient le contact humain et veulent pouvoir rencontrer leurs conseillers quand ils le souhaitent. Si vous en faites partie, mieux vaut prendre alors quelques minutes pour vérifier la proximité des agences ayant pignon sur rue.

Notre conseil : Pour souscrire à une nouvelle assurance voiture, mieux vaut attendre le début du mois. En effet, de nombreux assureurs ne fonctionnent pas au prorata. Par conséquent, même si vous signez votre contrat le 20 du mois, vous serez tenu de verser la prime d’assurance du mois entier.

 

Comparateur d’assurance auto : Un outil pour vous aider

Afin de trouver l’assurance voiture qui vous conviendra le mieux, au meilleur prix, il est indispensable de faire jouer la concurrence et de bien comparer les offres.

Attention, comparez ce qui est comparable ! Les assurances peuvent proposer des tarifs à l’écart impressionnant si vous ne prêtez pas attention aux différentes options sélectionnées. Une assurance auto pas chère devra être soumise à un contrôle renforcé sur la couverture et les garanties offertes, ainsi que la franchise et les exclusions imposées.

Sachez aussi que si vous avez déjà été radié d’une assurance, que ce soit pour non-paiement, malus ou retrait de permis, il peut être difficile de trouver une assurance auto qui accepte de vous couvrir. La plupart risquent de vous faire payer chèrement vos erreurs passées à coups de cotisations démesurées et hors de prix.

Retrouvez notre comparateur d’assurance voiture. Il vous sera d’une aide précieuse pour simuler et comparer les différentes offres des compagnies d’assurances. Pour cela, remplissez l’ensemble des champs afin que la sélection qui vous sera proposée corresponde au mieux à votre profil de conducteur.

Il se peut que le comparateur d’assurance voiture ne s’affiche pas depuis un smartphone ou une tablette. Il vous suffit de cliquer ici pour le faire apparaître.



Crédit photo : © Uli-B / Adobe Stock

0 sur 5

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publié. Champs obligatoires*